samsung-qled-2017
samsung-qled-2017

N’y allons pas par quatre chemins. QLED remplace la sous-marque SUHD, une dénomination donnée par Samsung afin d’annoncer une nouvelle génération de téléviseurs. Le Q désigne la technologie Quantum Dot que les Coréens ont déjà utilisée antérieurement dans leurs téléviseurs.

La technologie Quantum Dot autorise une plus large gamme de couleurs avec plus de punch que les téléviseurs LCD traditionnels. Je vous entends déjà poser la question : Samsung n’a-t-il pas déjà commercialisé des téléviseurs équipés de la technologie Quantum Dot l’année dernière ? C’est vrai. Mais la principale différence avec les téléviseurs de 2016 réside dans le fait que la lumière générée par les LEDS n’est plus envoyée d’un seul côté, engendrant un angle de vue restreint, mais qu’elle est déviée dans plusieurs directions. Cela doit garantir une meilleure conservation des couleurs et du contraste dans différents angles de vue.

Les normes les plus élevées dans l’affichage des couleurs

L’année dernière, la clarté maximale était de 1000 nits. En 2017, les téléviseurs Samsung proposent une clarté maximale de 1500 à 2000 nits. La clarté n’est toutefois qu’un aspect de la qualité d’image d’un téléviseur. Samsung argumente que la combinaison d’une meilleure clarté et de la quantité de couleurs que les quantum dots peuvent afficher, garantit un élément essentiel pour la qualité d’image : le volume de couleurs.

Les téléviseurs QLED de Samsung en 2017 rendent totalement l’espace chromatique DCI-P3 et sont les premiers au monde à reproduire un volume de couleurs de 100 pour cent. Quel que soit le niveau de clarté, toutes les couleurs sont affichées. Habituellement, un téléviseur dont la clarté est augmentée, éprouve souvent des difficultés à continuer d’afficher les couleurs exactes. Tel n’est pas le cas des téléviseurs QLED, qui ne doivent pas trouver un compromis entre les niveaux de clarté et les couleurs nettes.

Valeurs de noir et contraste

Et qu’en est-il des valeurs de noir et du contraste ? Il faut quand même être fort pour surpasser l’OLED dans ce domaine, non ? Samsung s’y essaie en intégrant trois couches de filtres de lumière dans ses téléviseurs QLED. Elles doivent notamment réduire fortement la lumière de réflexion de la pièce dans laquelle le téléviseur est installé.

En ce qui concerne le HDR : les nouveaux téléviseurs QLED ne supportent pas le Dolby Vision. Ils supportent uniquement la norme HDR 10 et la variante HLG, mais Samsung développe également une variante dynamique, HDR10+. Les informations y relatives suivront.

Câbles parfaitement dissimulés et une seule commande à distance

Les téléviseurs QLED de 2017 fonctionnent avec ce que Samsung appelle le “Invisible Connection”. Vous pouvez connecter un appareil externe, tel qu’une console de jeux ou un décodeur numérique, avec des câbles parfaitement dissimulés.

La commande à distance pratique One Remote Control vous permet, comme au cours des années précédentes, de commander tous les périphériques, ce qui évite de devoir utiliser d’autres commandes à distance.

Prix et disponibilité

Les premiers téléviseurs QLED seront disponibles à la fin de l’année 2017 en Belgique et aux Pays-Bas, aux formats 49 à 88 pouces. Les prix conseillés débutent à 2299 euros.

Les différentes gammes de téléviseurs QLED et les prix conseillés sont fournis ci-dessous :

Q9F
Formats des écrans : 65 et 88 pouces
Prix : 5799 euros (65 pouces) et 19999 euros (88 pouces)

Q8C
Formats des écrans : 55 pouces, 65 pouces et 75 pouces
Prix : 3499 euros (55 pouces), 4799 euros (65 pouces) et 6799 euros (75 pouces)

Q7C
formats des écrans : 49, 55 et 65 pouces
Prix : 2499 euros (49 pouces), 2899 euros (55 pouces) et 3999 euros (65 pouces)

Q7F
Formats des écrans : 49, 55, 65, 75 pouces
Prix : 2299 euros (49 pouces), 2699 euros (55 pouces), 3799 euros (65 pouces) et 5999 euros (75 pouces)

Van Hamme herfst banner

Reageer